banniere
banniere
Accueil
Les lieux à découvrir
Tous nos Spots
Nos tracés gps
Guides & astuces
Les incontournables
Les lieux à découvrir > Choix du continent > Europe > Espagne > Sanctuaire Santa Magdalena

icone Sanctuaire Santa Magdalena

Pays : drapeau Espagne

GPS :
38.408132, -0.792235
38°24.488 N -0°47.534 W
Google Maps

Adresse :
Paseo de los Molinos, 151
03660 Novelda, Alicante
Espagne

Notation globale :
etoile etoile etoile etoile etoile
Accessibilité en Fauteuil Electrique :
etoile etoile etoile etoile etoile

Marches pour aller à l'intérieur.
Accessibilité en Fauteuil Manuel :
etoile etoile etoile etoile etoile

Evaluation du parking PMR :
etoile etoile etoile etoile etoile


Chien accepté : N/C

Site web :
http://turismo.novelda.es/santuario-de-santa-maria-magdalena/

Tarif PMR : Gratuit

Tarif normal : Gratuit

Visité en : 2018

Description / Blog

Nous prenons la route de l'abbaye de Santa Cruise à Novelda qui est a une trentaine de kilomètres de notre camping. L'Abbaye est déserte ce matin et nous pouvons la visiter tranquillement comme bon nous semble. Celle-ci est magnifique comme vous pouvez voir sur les photos.

image

En repartant une espagnole vient nous demander de l'aide car son camping-car n'a plus de batterie et elle cherche désespérément des câbles de démarrage. En gentils camping-caristes on essaie de l'aider, nous n'avons pas de câble, mais un petit booster. Malheureusement nous n'arrivons pas à faire démarrer son camping-car... et au final nous reprenons notre route sans avoir pu l'aider.


[source]
Sans aucun doute, l'incontournable pour le voyageur qui arrive à Novelda est le Sanctuaire de Santa María Magdalena, inclus dans la Route européenne du modernisme.
Ce temple se trouve sur la colline de La Mola, à côté du château almohade du même nom, à 3 km du centre urbain.
Cet édifice religieux a été construit à partir d'un projet élaboré par l'ingénieur textile de Novelda, D. José Sala Sala, qui a imprégné son projet du style moderniste catalan où il a étudié. Sa construction, en remplacement d'un ermitage médiéval, commencée en 1918, a duré trois phases et 30 ans, pour terminer les travaux en 1946.
La construction du sanctuaire a été favorisée grâce au boom socio-économique de la ville, basé sur l'élaboration de la pierre naturelle et la commercialisation des épices, une circonstance qui a permis le développement d'une bourgeoisie commerciale qui a canalisé ses préoccupations artistiques et intellectuelles à travers le modernisme, le style que l'on observe dans sa conception, avec une nette influence gaudienne.

Galerie Photos

image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie