banniere
banniere
Accueil
Les lieux à découvrir
Tous nos Spots
Nos tracés gps
Guides & astuces
Les incontournables
Les lieux à découvrir > Choix du continent > Europe > Bulgarie > Forteresse de Kaliakra

icone Forteresse de Kaliakra

Pays : drapeau Bulgarie

GPS :
43.360962, 28.465549
43°21.658 N 28°27.933 E
Google Maps

Adresse :
9660 Kavarna
Bulgarie

Notation globale :
etoile etoile etoile etoile etoile
Accessibilité en Fauteuil Electrique :
etoile etoile etoile etoile etoile

Accessibilité en Fauteuil Manuel :
etoile etoile etoile etoile etoile

Accessibilité des toilettes PMR :
etoile etoile etoile etoile etoile

Il n'y a pas de toilettes.
Evaluation du parking PMR :
etoile etoile etoile etoile etoile


Chien accepté : Oui

Site web : N/C

Tarif PMR : Gratuit

Tarif normal : Gratuit

Visité en : 2017

Description / Blog

Grand parking où nous trouvons une place sans difficulté, le début du chemin menant à la forteresse est carrossable pour Didine, nous pouvons voir des ruines romaines et admirer le magnifique paysage côtier. Au fur et à mesure que l'on avance en direction de la pointe, cela devient de moins moins facile pour le fauteuil roulant et Didine décide de ne pas continuer. Je la laisse donc en haut d'une pente raide et je continue le chemin jusqu’à la pointe ou je peux admirer la mer Noire.

image

[wikipedia]
Kaliakra (en bulgare Калиакра) est le nom d'un cap de Bulgarie, sur la mer Noire. C'est, également, un site archéologique et historique ainsi qu'une réserve naturelle.
C'est un site fortifié thrace, appelé Tirizis, puis à l'époque byzantine Kali Akra, qui signifie en grec bon promontoire (dans le sens de "bon abri" contre les vents du nord-est). Il se distingue par les différentes fortifications des époques hellénistique et byzantine. Au XIVe siècle, le despotat de Dobroudja éleva ici sa capitale, avec citernes, donjon, ville et fortifications (ainsi qu'un embarcadère en contrebas où les marchands italiens de Gênes avaient ouvert un comptoir). Dans les grottes de la falaise, des moines avaient établi leurs ermitages.
En 1396, la cité fut assiégée par les Turcs ottomans mais résista, grâce à l'intervention des Voïvodes valaques, mais en 1421 elle fut à nouveau longuement assiégée, et en fin de compte prise. La légende raconte que 40 jeunes filles préférèrent se jeter du haut de la falaise dans la Mer Noire, plutôt que de tomber aux mains des vainqueurs.



Galerie Photos

image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie