banniere
banniere
Accueil
Les lieux à découvrir
Tous nos Spots
Nos tracés gps
Guides & astuces
Les incontournables
Les lieux à découvrir > Choix du continent > Europe > Italie > Latium > Civita di Bagnoregio

icone Civita di Bagnoregio

Pays : drapeau Italie

Région : Latium

GPS :
42.628228, 12.115128
42°37.694 N 12°6.908 E
Google Maps

Adresse :
Via Madonna della Maestà, 2B
01022 Civita VT
Italie

Notation globale :
etoile etoile etoile etoile etoile
Accessibilité en Fauteuil Electrique :
etoile etoile etoile etoile etoile

Accessibilité en Fauteuil Manuel :
etoile etoile etoile etoile etoile

Accessibilité des toilettes PMR :
etoile etoile etoile etoile etoile

Evaluation du parking PMR :
etoile etoile etoile etoile etoile


Chien accepté : Oui

Site web :
http://www.civitadibagnoregio.net/

Tarif PMR : Gratuit

Tarif normal : 5.00 €

Visité en : 2019

Description / Blog

Ensuite nous avons mis le cap vers un petit village perché Civita di Bagnoregio dont les limites s'effritent avec le temps, on y accède par un très long chemin uniquement à pied, et ce chemin est particulièrement pentu, j'évalue à 15 à 20%.

Au guichet la personne a fait la grimace en me voyant et en faisant signe que c'était abrupt, pas grave on verra bien, il sera toujours temps de faire demi tour si besoin. Entrée gratuite pour nous deux comme 99.99% des sites en Italie, nous voilà donc partis...

Ah oui ça grimpe dur, le fauteuil est resté à la hauteur de sa réputation de tout terrain en escaladant sans broncher, ma difficulté a été comme d'habitude de réussir à n'écraser aucun pied, les gens ayant une certaine tendance à se jeter sous mes roues ! Par contre bien plus dur pour Amaury, on a fait quelques pauses, en plus on a fait ce parcours sous un soleil de plomb à 33° (à l'ombre mai pas d'ombre sur ce pont...)


Arrivés en haut il était midi, nous avons donc déjeuné sur place avant de faire le tour du village, puis retour en sens inverse, fortes descentes bien sûr (voir vidéo), j'ai vu pas de personnes en difficulté, par exemple une dame âgée qui se cramponnait à un poteau de signalisation pour reprendre son souffle.
Pas mal de petits quads montent et descendent sur cette minuscule route pour livrer les commerçants, à l'aller j'en ai croisé un, il devait rester 1cm entre lui et moi et de l'autre côté entre la balustrade et le fauteuil, idem 1 cm.

image

[wikipedia]
Civita di Bagnoregio est une petite cité de la province de Viterbe en Italie centrale, hameau de la commune de Bagnoregio, à 2 km à l'est de celle-ci, et à environ 145 km au nord de Rome. Le village a obtenu le label des Plus Beaux Bourgs d'Italie. On l'appelle aussi en italien la città che muore, le village mourant, en raison de l'érosion rapide du site.
Civita a été fondée par les Étrusques il y a plus de 2 500 ans. Elle est sise sur une des plus anciennes routes de l'Italie, entre le lac de Bolsena et le Tibre, qui était alors la principale voie navigable en Italie centrale.
Anciennement, on accédait au village de Civita par cinq portes, alors qu'aujourd'hui, la porte de Sainte Marie en constitue l'unique accès. La structure urbaine du hameau est d'origine étrusque, constituée de plusieurs cardi et decumani selon la tradition étrusque et romaine, alors que tout le parement architectonique date du Moyen Âge et de la Renaissance.
Civita a vu sa population diminuer à une quinzaine de résidents au cours du XXe siècle. Elle commença à décliner dès le XVIe siècle, éclipsée par son extension de Bagnoregio.
À la suite d'un séisme majeur, à la fin du XVIIe siècle (1695), l'évêque et le gouvernement municipal ont été contraints de se déplacer à Bagnoregio, précipitant ainsi le déclin de la vieille ville. À cette époque, cette région faisait partie des États pontificaux. Au XIXe siècle, l'ancien site de Civita était en train de devenir un rocher isolé et inaccessible dont l'érosion accélérée apparaissait comme inéluctable au niveau de la couche d'argile sous-jacente, particulièrement dans la zone où l'on a construit la passerelle actuelle, bétonnée, qui, même si elle permet aux touristes de circuler dans ce lieu autrement inaccessible, dénature quelque peu l'aspect sauvage et ancien du site.

Le promontoire rocheux s'agrémente à son extrémité de petits jardins, encore entretenus par quelques vieilles dames se contentant de quelques pièces pour leur visite.
La ville proche de Bagnoregio est actuellement une petite cité très prospère, grâce au tourisme développé à partir de la « ville morte de Civita »1, désormais largement connue.

Galerie Photos

image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie