banniere
banniere
Accueil
Les lieux à découvrir
Tous nos Spots
Nos tracés gps
Guides & astuces
Les incontournables
Les lieux à découvrir > Choix du continent > Europe > France > Bretagne > Cité d'Aleth à Saint Malo

icone Cité d'Aleth à Saint Malo

Pays : drapeau France

Région : Bretagne

GPS :
48.637037, -2.027550
48°38.222 N -2°1.653 W
Google Maps

Adresse :
Saint-Servan-sur-Mer, 35400 Saint-Malo

Notation globale :
etoile etoile etoile etoile etoile
Accessibilité en Fauteuil Electrique :
etoile etoile etoile etoile etoile

Accessibilité en Fauteuil Manuel :
etoile etoile etoile etoile etoile

Evaluation du parking PMR :
etoile etoile etoile etoile etoile


Chien accepté : Oui

Site web :
https://carnetsvanille.com/cite-dalet-saint-malo/

Tarif PMR : Gratuit

Tarif normal : Gratuit

Visité en : 2021

Description / Blog

Jolie balade avec des vues magnifiques, grand parking ombragé à proximité.






[wikipedia]
En Armorique, Aleth ou cité d'Aleth (également écrit Alet, et Aled en breton) fut un temps la capitale du peuple celte des Coriosolites (hormis la période où la capitale fut Corseul), puis devint une place forte gallo-romaine, une ville au Moyen Âge et enfin une forteresse dans les siècles suivants.
Les Coriosolites, une des tribus celtes d'Armorique, occupent le site d'Aleth dès 80 av. J.-C. Le niveau de la mer à cette époque se situait à 8 mètres en dessous du niveau actuel. Il s'agit d'un site d'importance, mêlant activités portuaires et production métallurgique.
Au début de notre ère, la ville est occupée par les Romains, qui l'incendient vers l'an 10, sous le règne de Tibère, peut-être en rapport avec des révoltes locales, et elle est alors abandonnée au profit de Corseul. Alet disparut pour devenir Reginca (nom qui désigne aussi la Rance). Les constructions en pierre font leur apparition.
Au Ve siècle, les Romains abandonnèrent la cité. Elle redevint alors la capitale des Coriosolites mais elle allait décliner rapidement et ce n'est qu'en 575 que Tudunal entreprend son redressement et Alet deviendra la principale défense contre l'invasion des Francs dans la région.
À la fin du XVIIe siècle, l'endroit, désormais connu sous le nom de cité d'Aleth, est équipé de plusieurs batteries pour protéger l'entrée de la Rance. Vauban, alors inspecteur général des fortifications du roi, avertit les Malouins que le manque de fortifications sur cette hauteur fait courir un risque à la ville : « Fortifiez moi ces hauteurs hors-delà, quelques jours, vingt mortiers vous mettront en cendres ».


Galerie Photos

image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie