banniere
banniere
Accueil
Les lieux à découvrir
Tous nos Spots
Nos tracés gps
Guides & astuces
Les incontournables
Les lieux à découvrir > Choix du continent > Europe > France > Normandie > Chateau de Pirou

icone Chateau de Pirou

Pays : drapeau France

Région : Normandie

GPS :
49.161703, -1.573218
49°9.702 N -1°34.393 W
Google Maps

Adresse :
3 Le Château
50770 Pirou

Notation globale :
etoile etoile etoile etoile etoile
Accessibilité en Fauteuil Electrique :
etoile etoile etoile etoile etoile

Accessibilité en Fauteuil Manuel :
etoile etoile etoile etoile etoile

Evaluation du parking PMR :
etoile etoile etoile etoile etoile


Chien accepté : Oui

Site web :
https://www.chateau-pirou.fr

Tarif PMR : N/C

Tarif normal : N/C

Visité en : 2020

Description / Blog

Dommage, je n'ai pu accéder que dans la cour et les extérieurs mais j'aime bien ces vieilles pierres.

image

image


[wikipedia]
Le château de Pirou est un ancien château fort, fondé dans la seconde partie du XIIe siècle et profondément remanié au XVIIe siècle, dont les vestiges se dressent sur la commune de Pirou, en Cotentin, dans le département de la Manche en région Normandie. Il a été restauré entre 1968 et 1994 sous la direction de l'abbé Marcel Lelégard.

Le château fait l'objet d'une inscription partielle au titre des monuments historiques par arrêté du 4 juillet 1968. Seuls les façades et toitures et les abords du château sont protégés.

Le château de Pirou avec son donjon, aujourd'hui disparu, est bâti en bois, puis en pierre à partir du XIIe siècle par les premiers seigneurs de Pirou.
Les premiers seigneurs connus ont pris le nom « de Pirou », famille citée dès 1066.
Le premier propriétaire du château construit au XIIe siècle est Guillaume de Pirou.

Légende des oies de Pirou
Le château de Pirou est le lieu d’une célèbre légende normande, sans doute la plus ancienne du Cotentin. Assiégés par les Normands, le seigneur de Pirou et sa famille demandèrent de l'aide à l'enchanteur du village. Il les métamorphosa en oies, à l’aide d’un grimoire, pour échapper aux assaillants. Mais quand, un an plus tard, les oies revinrent au château pour lire à l’envers la formule magique et reprendre forme humaine, le grimoire avait brûlé avec le château, incendié par les Normands. L’histoire expliquerait ainsi la migration annuelle des oies sauvages en mars dans le Cotentin.


Galerie Photos

image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie