banniere
banniere
Accueil
Les lieux à découvrir
Tous nos Spots
Nos tracés gps
Guides & astuces
Les incontournables
Les lieux à découvrir > Choix du continent > Europe > France > Normandie > Cathédrale Notre Dame de Sées

icone Cathédrale Notre Dame de Sées

Pays : drapeau France

Région : Normandie

GPS :
48.605604, 0.172881
48°36.336 N 0°10.373 E
Google Maps

Adresse :
Place du Général de Gaulle
61500 Sées

Notation globale :
etoile etoile etoile etoile etoile
Accessibilité en Fauteuil Electrique :
etoile etoile etoile etoile etoile

Accessibilité en Fauteuil Manuel :
etoile etoile etoile etoile etoile

Evaluation du parking PMR :
etoile etoile etoile etoile etoile


Chien accepté : N/C

Site web :
http://www.musilumieres.org/visiter-sees-et-alentours/cathedrale-notre-dame-de-sees

Tarif PMR : Gratuit

Tarif normal : Gratuit

Visité en : 2020

Description / Blog


image

image


[wikipedia]
La cathédrale Notre-Dame de Sées, originellement consacrée à saint Gervais et saint Protais, est une cathédrale de style gothique, située à Sées, près d'Alençon dans l'Orne, qui est le siège du diocèse correspondant à ce département. Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 1875

La majeure partie de la cathédrale actuelle est édifiée à partir de 1210. Le manque de moyens oblige à négliger les fondations. Le chœur, les chapelles et le transept sont commencés dans le troisième quart du XIIIe siècle et terminés au début du XIVe siècle, comme atteste l'épitaphe dans le chœur de la cathédrale, qui présente Jean de Bernières (1278-1293) comme le constructeur de la cathédrale. Elle est consacrée le 27 septembre 1310 par l'évêque Philippe Le Boulanger (1294-1315).

La cathédrale subit de nombreux dommages au cours de la guerre de Cent Ans (1353, 1375) et des guerres de religion. La cathédrale est de nouveau consacrée à la suite de profanations et d'une réhabilitation en 1494.

Au XVIIIe siècle, le mauvais état de l'édifice oblige l'évêque Jacques Lallement (1728-1740) à en fermer l'accès en 1740. Elle est la seule cathédrale du gothique normand à ne pas posséder de tour érigée au-dessus de la croisée du transept (comme les tours lanternes de Rouen, Évreux, Coutances et Lisieux, ainsi que la tour centrale de Bayeux), celle-ci ayant été détruite au cours du XVIIIe siècle alors que de nombreuses parties de l'édifice menaçaient ruine. Jean-Baptiste du Plessis d'Argentré (1776-1791) charge l'architecte Joseph Brousseau de la restauration de la cathédrale. Il est également chargé de la reconstruction du palais épiscopal.


Galerie Photos

image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie
image de la galerie