boussole

Voyage 2016

De Creutzwald à Nuremberg

Article écrit par Didine le 08/05/2016

img
Nous n'avons pas super bien dormi, il faisait chaud et la clim ne marchait pas.
Ce matin départ pour l'Allemagne, nous avons passé la frontière sans voir âme qui vive, pas étonnant que certains "indésirables" se baladent sans problème... Les paysages sont jolis exception faite des nombreuses usines, centrales, cheminées immenses, le réseau routier est bon et gratuit, quasi que des routes/autoroutes à au moins deux fois deux voies, mais alors qu'est-ce que c'est chiant, les vitesses sont limitées mais ça change en permanence, on passe de 130 à 120, 100, 80, 70, 60, 50, 30 et souvent il n'y a pas d'indication alors on ne sait pas trop, à un moment on passait de 80 à 70, le temps de réaliser et ralentir, on voit un flash, alors pris ou pas on saura plus tard, mais c'est vraiment pas de bol, on faisait très attention de bien respecter !
Par contre on a trouvé que les allemands roulent très vite, souvent à 130 on se faisait dépasser par des bolides qui surgissaient et disparaissaient à toute allure, beaucoup de grosses cylindrées, des décapotables, des porsches.
A un moment Amaury est écroulé de rire et me dit de regarder la voiture à côté de nous, le conducteur est en chaussettes et a le pied gauche sur la portière ! On roulait à 130, bon sang que d'inconscients !!!
Visite du château de Heidelberg, on aurait apprécié d'avoir une petite voiture car monter en haut de la montagne et surtout trouver une place de parking n'a pas été simple, du coup on a du marcher un bon moment mais cela valait le coup, très belles ruines et point de vue magnifique.
Ensuite cap sur Nuremberg pour rejoindre l'hôtel, hôtel en centre ville avec certes plein de parkings, mais tous souterrains et avec nos 2.80m impossible d'y entrer, on a tourné en rond un moment pour trouver une place, mais rien de libre, alors on est repartis en périphérie où l'on avait vu des hôtels, mais là encore grosse galère, ils sont dans un parc magnifique et les gens du coin profitaient de ce beau dimanche ensoleillé pour s’aérer, donc aucune place disponible, on s'est rabattus sur un Novotel avec parking privé (payant), bilan chambre à 107 euros et les 52 de l'Ibis perdus car payés d'avance smiley
Espérons que nous n'aurons pas de mauvaise surprise demain...
Chapeau pour les toilettes PMR, c'est spacieux, propre, très bien agencé, idem dans les hôtels, seul bémol, toutes les toilettes sont payantes, mais en contre partie quelqu'un est là et nettoie en permanence.

img

img

img

img

Galerie de photo