boussole

Voyage 2016

De Anvers à Liège

Article écrit par Didine le 22/05/2016

img
Nous arrivons au fort de Breedonk vers 9h30, ça tombe bien c'est l'heure d'ouverture, avant d'aller en Belgique nous ne savions pas qu'il avait eu un camp de concentration nazi, certes minuscule par rapport à Auschwitz, mais le même genre d'atrocités y ont été commises.

Le fort ressemble à un énorme blockaus, sans fenêtre, gros bloc de béton entouré d'eau.
Pas de guide, on nous remet un boitier audio en français dont le fonctionnement est simple : on tape le chiffre indiqué sur le pancarte qui est devant la photo, la pièce, etc. On peut faire à notre rythme et entrer partout où on le désire (pour les personnes en fauteuil, je conseille un manuel afin de passer dans toutes les portes ou un électrique pas trop large, je n'ai pas pu entrer à deux endroits, sinon c'est accessible partout et cela représente environ 1.5km).
L'entrée du fort annonce la couleur....

img
Après avoir pris nos tickets et notre boitier, nous voilà partis, seuls, c'est sinistre, on est dans la pénombre, il y a des cellules/pièces de chaque côté, on imagine bien ce qu'ont pu vivre tous ces hommes dans ce lieu. (si vous êtes fortement claustrophobe, je vous déconseille la visite, c'est angoissant comme atmosphère). En plus il pleut, cela rajoute au côté glauque.

img

Entrée prise au flash donc bien claire, la même en lumière naturelle...

img

img

img

img


Voir les photos d'Amaury et l'histoire de ce fort ici

Ensuite nous allons au jardin botanique de Meisse près de Bruxelles qui est très beau et tranquille.

Château du jardin botanique :

img

img

img

Lien de la galerie de la journée : Voir

La mésaventure du jour : nous arrivons à Liège, notre hôtel est un Ibis, le réceptionniste nous accueille avec un "je vous attendais", chouette, ça fait plaisir ! Puis il ajoute "j'ai essayé de vous téléphoner car la chambre n'est pas une chambre PMR et cela risque de ne pas convenir". J'avais pourtant envoyé des emails en réservant !
On va voir et effectivement cela ne va pas du tout, il nous aiguille vers un autre hôtel à l'aéroport, un Park Inn et nous dit que si le prix est plus élevé il suffira de leur envoyer un mail pour un geste commercial, Ibis 97€ et Park Inn 143€ !
Il nous dit que tous les Ibis sont comme ça, qu'il n'y a pas de chambres adaptées, euh... je lui réponds qu'on venait de parcourir l'Europe et que tous les Ibis étaient accessibles avec des chambres très bien équipées (on avait même dormi la veille à Anvers sans aucun souci) !

Le Park Inn est très bien, juste un peu cher, sinon personnel super sympa et aux petits soins.
Le matin comme le petit-déjeuner est compris on descend et là on voit une nuée de chinois qui se ruent sur le buffet, impossible d'accéder, je me mets à une table et Amaury revient quelques minutes plus tard en disant qu'en plus il n'y a pas de plateau, il s’assoit résigné à attendre que les chinois partent (en plus ils sont hyper bruyants, mal élevés). La réceptionniste a du remarquer notre air dépité, elle est venue nous voir puis nous a apporté une assiette de viennoiseries et nos cafés, vraiment bien ce personnel.